Voici la suite du voyage au VIETNAM octobre - novembre 1993.

Hué (partie 2)


Le lendemain nous décidons de visiter les tombeaux des empereurs d'Annam qui sont disséminés aux alentours de Hué sur les rives de la rivière des parfums qu'il va nous falloir travarser.
François et Sylvie, les compagnons du voyages, sur et à côté de leur fier destrier. On arrive à l'embarcadère du bac qui va nous permettre de traverser la rivière des parfums. Notre bac est en fait un sampan où nous chargerons nos mobylettes.
Le tombeau de l'empereur Gia Long, un des derniers empereurs d'Annam du temps de la conquête par les Français.
Une version plus réduite des armées de Xian en Chine. En effet on peut comparer ce site de tombeaux impériaux au site de Xian en Chine, qui est bien entendu plus grand, mais malheureusement noyé dans la ville.
Ces tombeaux sont des petites cités interdites à eux seuls.
On se perd dans certains tombeaux, tellement la superficie du terrain est grande. Les sites sont très bien entretenus par les autorités locales, qui ont compris l'intérêt touristique des tombeaux.
Souvent les tombeaux, du moins ceux des plus grands empereurs, sont entourés de douves.
Pour aller visiter le tombeau de l'empereur Tu Duc, il nous faut retraverser la rivière des parfums. On en profite pour assister au départ de ce bac très lourdement chargé.
Après le déchargement de nos mobs, nous contemplons l'arrivée du bac qui gite sous le poids de la charge.
Nous traverserons un zone désertique, vraisemblablement arrosée d'agent orange durant la guerre, qui sert de cimetière.
La tombe de l'empereur Tu Duc.
L'accés en forme de chicane à la dernière demeure de l'empereur.
La dernière demeure de l'empereur.
Le soleil est de plomb. On profite de l'ombre d'une tonnelle pour se rafraichir la tête, tout en contemplant les douves.

Fermer cette fenêtre pour retourner à "Notre site WEB".